Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
Accueil > Tous les articles > Phototoxicité par l'association du soleil et des m...

Phototoxicité par l'association du soleil et des médicaments

Retour
7b soleil
 
Certains médicaments peuvent induire une phototoxicité, c'est-à-dire une plus grande sensibilité de la peau aux rayons du soleil avec des conséquences cutanées désagréables possibles. La phototoxicité est une réaction cutanée causée par l'interaction entre certaines substances (comme les médicaments) et les effets de la lumière, habituellement la lumière solaire. Cela endommage les cellules. Cette réaction, sous forme d'éruption cutanée, survient peu après l'exposition au soleil ou aux rayons UV.
 
 
 
 

Symptômes

L'éruption ressemble à une forme grave de coup de soleil, avec rougeur et formation possible de cloques.

 
 
 
 

Toxicité

La réaction est proportionnelle à la dose, ceci tant pour le médicament que pour la lumière du soleil.

La réaction est proportionnelle à la dose, ceci tant pour le médicament que pour la lumière du soleil. Le type de peau (claire, foncée) joue également un rôle. L'humidité et/ou la température ambiantes élevées et le vent favorisent la phototoxicité. Les lésions guérissent généralement après quelques jours, mais un brunissement prolongé de la peau peut survenir (hyperpigmentation).

Un problème particulier est le risque d’hypersensibilité prolongée; la phototoxicité persiste alors pendant une longue période. Il peut être nécessaire de protéger la peau du soleil pendant plusieurs mois, même si les lésions ont déjà disparu.

 
 
 
 

Risque

Des réactions phototoxiques aux médicaments peuvent survenir aussi bien après une administration par voie orale ou injectable qu’après une application cutanée locale.

Des réactions phototoxiques aux médicaments peuvent survenir aussi bien après une administration par voie orale ou injectable qu’après une application cutanée locale. Les médicaments susceptibles d’induire une telle réaction comprennent entre autres, des antibiotiques (tétracyclines), des anti-inflammatoires (p. ex. kétoprofène, piroxicam), des diurétiques (furosémide), des phénothiazines (chlorpromazine) et des médicaments anti-acnéiques. Des médicaments ou compléments alimentaires à base de millepertuis et des huiles essentielles comme par exemple à base de bergamote peuvent également représenter un risque.

 
 
 
 

Prévention

Les mises en garde contre une réaction phototoxique sont toujours reprises dans la notice des médicaments. En cas de doute, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quelques conseils:

  • Essayez d'éviter l'exposition inutile à la lumière du soleil. Les nuages ne bloquent pas la composante UV de la lumière du soleil.
  • Portez des vêtements tissés serrés (de préférence des manches longues et un pantalon) et un chapeau de soleil.
  • Utilisez un écran solaire avec un facteur de protection solaire élevé.

L'article vous a plu ? Rendez-vous sur le site du Centre Anti-Poisons pour d'autres articles sur les intoxications ! 

/var/folders/8t/rnph95wn6w12tw5y7zzf29bc0000gn/T/com.microsoft.Word/Content.MSO/E384843E.tmp

Article réalisé par Centre Anti Poisons
Voir plus d'articles

Contactez-nous